Beauté & Santé

Sous le soleil des tropiques avec Marc Jacobs et Splash Tropical

Je vous emmène aujourd’hui sous le soleil des tropiiiiiiiiques ! Pas avec Gilbert Montagné mais avec Marc Jacobs, avouez que c’est plus tentant non ? Chaque année au printemps, Marc Jacobs agrandit sa gamme des parfums d’été Splash, et chaque année j’aime ses fragrances légères qui sentent vraiment bon l’été. Je pense que cette année encore ce sera le cas puisque les 3 eaux fraiches sont d’inspiration tropicale :

Rain fait son grand retour, et pour l’accompagner, deux nouveaux parfums : Hibiscus et Kumquat. La collection Spalsh Tropical s’offre cette saison un nouvel habillage : un cub de verre coloré, format 100ml, aux lignes épurées et aux couleurs vives des tropiques : bleu, orange et rose.

Et je peux déjà vous dire, avant même de les sentir, que ces eaux de toilette estivales me plaisent beaucoup. Gorgées d’agrumes et de fleurs blanches, elles sont pour moi, le type de fragances que j’adore porter l’été.

Hibiscus
Hibiscus est un floral fruité sensuel. Il s’ouvre sur des notes exotiques de framboise, mandarine acidulée et pivoine rose. Le coeur associe fleurs de tiaré, d’hibiscus et freesias roses. Musc, bois exotiques et vetiver apportent de la puissance en notes de fond. Sa couleur rose vif est une invitation à un voyage exotique à elle seule.

Kumkat
Flora citronné, Kumquat offre une sensation d’énergie et de fraicheur pétillante. La fragrance s’ouvre sur des notes de pulpe de mandarine, bergamote et zeste d’orange. En notes de coeur : une pointe de kumquat, de pétales de jasmin et d’orchidée tigre. Le fond laisse un sillage musqué de cèdre blond et de bois chauffés au soleil. Sa couleur orange vitaminée, apporte une touche fun et ensoleillée.

Rain
Ce floral aquatique mêle herbe coupée, fraise des bois, zeste de clémentine. En coeur, des notes d’orchidée blanche et de fleurs de passion, tandis que l’ambre de hêtre, la mousse et les muscs viennent en notes de fond. Sa couleur bleu pastel évoque un ciel d’été ou une pluie tropicale.

Laisser un commentaire